dimanche 9 décembre 2018

Santé publique

Sara Lopez, Adel Mebarki, Dominique Noël

Médias : accorder plus de place à la santé publique

La presse quotidienne doit davantage axer ses papiers sur des sujets de santé publique.

Jean-Marie CHARON, Sociologue des médias, ingénieur d’études CNRS

La profusion d’information santé, source de confusion pour le public

Le public est régulièrement confronté à une cacophonie sur l’information santé. Le manque de mise en perspective de cette information, diffusée sans lien d’une information à une autre, pose également le problème de sa hiérarchisation.

Dr Anne-Sophie RONNAUX-BARON, Médecin coordinateur des activités des centres de santé et de prévention

Gare aux rumeurs dans les médias grand public

En ce qui concerne la vaccination, certains articles traitent l’information de manière totalement insatisfaisante. Un certain nombre de fausses informations diffusées mériteraient d’ailleurs un droit de réponse de la part des experts.

Claire COMPAGNON, Présidente de l’Office National d’Indemnisation des Accidents Médicaux (ONIAM)

Information santé : organiser des débats dans les régions

La question de la santé est traitée sous deux axes : un axe extrêmement spécialisé, plutôt dans les médias CSP+ ou les médias d’opinion dans lesquels l’information abordée réclame une bonne connaissance et un axe grand public, plus généraliste.

Dr Jacques LUCAS, Vice président du CNOM, Délégué général aux systèmes d’information en santé

Vulgariser l’information santé de façon journalistique

Nous sommes passés de la tradition orale à la tradition écrite, et aujourd’hui nous rentrons dans l’ère de la dématérialisation et du numérique.

  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • Page 8 sur 8