dimanche 9 décembre 2018

Médias

Yves MATILLON, Ministère de l’enseignement supérieur

Santé et médias, une information de bonne qualité

Les scandales sanitaires sont complexes avec des jeux d’acteurs extrêmement compliqués, c’est difficile pour un journaliste de bien analyser les responsabilités et les rôles de chacun.

Françoise SELLIN, Association Aider à aider

Cancers et médias, parler davantage des innovations

L’information santé consiste souvent en des annonces tonitruantes sur des avancées thérapeutiques qui vont donner de faux espoirs.

Mario DI PALMA, Institut Gustave Roussy, Villejuif

Cancers et médias, une information qui doit être personnalisée

L’information santé ne doit pas être traitée dans son ensemble, elle doit être personnalisée, ce qui nécessite un accompagnement.

Pr Christine LEBRUN-FRENAY, Neurologue, CHU Nice

Information santé, des émissions médicales de qualité

Smartphones et tablettes donnent accès à une information non filtrée que beaucoup de gens consultent. La population est aussi friande d’émissions de vulgarisation médicale.

Pr André GRIMALDI, Professeur émérite CHU Pitié-Salpêtrière

Médias, le retour à une médecine narrative

Nous sommes pris dans les médias par le besoin de spectaculaire. La parole des patients est devenue importante, ils sont nombreux à s'exprimer.

Pierre BERTAULT-PERES, Hôpital Sainte Marguerite, Marseille, AP-HM

Cancers et médias : éviter les effets d’annonce

Les médias grand public annoncent parfois l’arrivée de nouveaux médicaments comme étant révolutionnaires.