dimanche 19 novembre 2017
Info santé

Une information santé trop superficielle

"Aujourd’hui, l’information est traitée de manière superficielle, très rapide avec des accroches qui sont de nature à faire vendre du papier. Les journalistes santé, comme tous les journalistes - et de façon plus large comme beaucoup de professionnels - vont trop vite en besogne et s’attachent à la répétition des informations déjà diffusées auparavant", indique Marie-Paule Serre.

Interview réalisée lors du Festival de la Communciation Santé : ICI