dimanche 19 novembre 2017
Communication

Médias : accorder plus de place à la santé publique

« La presse quotidienne doit davantage axer ses papiers sur des sujets de santé publique », affirme Sara Lopez, étudiante en pharmacie. Pour Adel Mebarki, Kappa Santé, « le journaliste occupe une position d’agrégateur et apporte une visibilité sur l’écosystème par rapport à la voix d’un patient-expert ». « Dans les médias grand public, la partie santé traitée porte trop sur le bien-être », regrette Dominique Noël, Festival de la Communication Santé.

En savoir + sur l’Argus de la Presse : cliquer-ici
En savoir + sur Capital Image : cliquer-ici