samedi 20 avril 2019
Journalisme

Etudes scientifiques, trop d'effet d'annonce

"Une étude paraît en disant que le café fait repousser les cheveux et briller la vaisselle... et le buzz est lancé. Ces effets d’appel n’ont rien à voir avec la science, tandis que les revues de synthèse permettent de faire le point régulièrement en reprenant toutes les études réalisées sur un sujet et en dégageant une connaissance par la puissance statistique."

Se fier aux synthèses d’études si possible indépendantes
"Les études au coup par coup, au contraire, qui peuvent bien évidemment se contredire d'une semaine sur l'autre, n’apportent pas grand-chose. Elles permettent de faire un papier qui laisse les lecteurs plus perdus que jamais. Ce qui est important, c’est ce que la majorité de ces études apprennent et si possible, qu’elles soient indépendantes."

Interview réalisée lors des Assises Internationales du Journalisme de Tours 2018