samedi 22 septembre 2018
Fake news

Labelliser les pages web pour lutter contre les fake news

Vieux comme le monde, le phénomène des fake news consiste en une tentative de manipuler l’autre en lui envoyant une information dans l’intérêt de celui qui l’envoie quitte à ce que ce soit au détriment de celui qui la reçoit.

Développer l’esprit critique individuel et collectif
Depuis toujours, le meilleur moyen de contrer les fake news est de développer l’esprit critique. Le problème aujourd’hui, c’est qu’elles se propagent sur le Web à des vitesses sans commune mesure avec ce à quoi nous étions habitués. Il faut donc non seulement développer un esprit critique individuel mais aussi une forme d’esprit critique collectif ; il faut arriver à mobiliser l’intelligence collective pour contrer ceux qui cherchent à nous manipuler.

La curiosité, un aspect essentiel
La curiosité est l’une des meilleures armes pour former le citoyen puisqu’il a été montré que le niveau d’études ne corrèle pas avec la capacité à utiliser la connaissance pour progresser ; ce qui compte plus que le niveau d’études, c’est la curiosité. Si on est curieux, on sera prêt à changer d’avis, à sortir des croyances qu’on pouvait avoir jusque-là. L’autre dimension est celle d’organisation collective pour s’assurer lorsqu’on arrive sur une page Web de sa validité. Aujourd’hui, nous n’avons aucune information sur la validité de cette page à part celle indiquée par son producteur qui évidemment, c’est son intérêt, peut affirmer - s’il produit des fake news - qu’elles n’en sont pas.

Un service public du web
Il faut créer un dispositif comme un service public de la société apprenante ou du web qui permette de labelliser les pages web en indiquant ce qu’en pensent les meilleurs chercheurs, enseignants, étudiants, journalistes, citoyens… Si tous trouvent qu’une page n’est pas de qualité, cela se saura. Quand nous arriverons sur cette page web, nous en repartirons ou nous essaierons de comprendre pourquoi tous ces acteurs ne sont pas d’accord. Éventuellement, nous aurons des liens qui nous permettront d’explorer la différence entre cette fake news et une information qui a été validée par toute une communauté de chercheurs, de journalistes, d’étudiants...

Itw réalisée lors de la Conférence des Présidents d’Université « L’université comme rempart aux fake news », organisée avec The Conversation à la Sorbonne Nouvelle, 15 février 2018