mercredi 13 décembre 2017
Patients

Un traitement trop binaire des cancers par les médias

Pour Estelle Lecointe, présidente de l’Association Info Sarcomes, « les médias ont tendance à présenter des patients qui sont soit extrêmement affaiblis par la maladie et leur traitement, soit très combatifs, qui n’ont pas peur de mourir. Or, aujourd’hui les malades du cancer sont des gens comme vous et moi, insérés dans la société, et qui continuent leur activité professionnelle. Le cancer n’est pas synonyme de mort imminente. »

Interview réalisée lors des « Matinales de la santé sur l’innovation », le 8 juin 2016, à la Maison de la Chimie à Paris

http://www.infosarcomess.org/
http://www.cancer-lesdefisdelinnovation.fr/