mercredi 12 décembre 2018
Fake news

Fake news, ce qui a changé en 2018 au Figaro

"Légiférer contre les fake news n'a pas changé grand chose pour Le Figaro. Nous possédons cette culture du papier qu'on sortait une fois et il ne fallait pas se tromper. C’est la qualité de l'information qui a permis de faire naitre cette marque et notre réputation. Le journaliste est un filtre qui analyse l'information avant de la publier Internet a révolutionné le traitement de l’information. Notre méthode de travail et notre rigueur journalistique nous protègent des fake news qu’on observe davantage sur Facebook, les réseaux sociaux et les nouveaux médias Internet."

Interview réalisée par Gaël de Vaumas, directeur de la rédaction d’acteurs de santé, partenaire de la 3ème édition du Big Bang Santé du Figaro et Stéphanie Chevrel, fondateur de l’Observatoire de l’Information Santé soutenu par la Chaire Santé de Sciences Po #BigBangSanté

En savoir plus : http://bigbang.lefigaro.fr/sante/